Comment Google veut atteindre 100% d’énergies renouvelables en 2017

0

La firme américaine promet d’alimenter l’intégralité de ses data centers et de ses bureaux du monde entier à partir d’énergies renouvelables dès 2017. Cette annonce pourrait servir d’exemple à d’autres entreprises du secteur technologique, souvent très gourmandes en énergie.

Google investit dans le renouvelable. Le vice-président des infrastructures techniques chez Google, Urs Hölzle, a annoncé en décembre dernier dans un post de blog que « Google devrait atteindre 100% d’énergies renouvelables pour [ses]opérations globales, comprenant à la fois [les]data centers et [les]bureaux en 2017 ». Une accélération, car la date initiale était 2025 selon Zdnet.

La multiplication des contrats signés entre le géant de la technologie et des fournisseurs d’énergie verte semble payer. Le 14 octobre dernier, Google a par exemple annoncé avoir formé un partenariat avec les trois plus grandes compagnies néerlandaises spécialisées dans les énergies renouvelables. Cet accord vise à alimenter plusieurs data centers à partir de fermes éoliennes.

Des prix en forte baisse

Pour atteindre cet objectif, la firme de Mountain View affirme « qu’elle achètera assez d’électricité issue du solaire et de l’éolien chaque année pour couvrir chaque unité d’énergie consommée par nos activités au niveau mondial. Et nous nous concentrons sur la création de nouvelles sources d’énergies renouvelables ».

Si Google s’intéresse depuis des années à la production d’énergies renouvelables, ce n’est pas forcément que pour des préoccupations environnementales. Cette stratégie est liée en partie à la baisse du coût de l’éolien et du solaire qui « auraient baissé respectivement de 60% et 80% depuis six ans, prouvant ainsi que les renouvelables sont devenues l’option la moins chère, » explique Mr Hölzle. Par ailleurs, les coûts de l’électricité représentent une grande part des dépenses d’exploitation des centres de données. Ce qui pourraient leur permettre de grandes sources d’économies et « une plus grande certitude financière ».

Google bien classé par Greenpeace

Depuis plusieurs années, l’ONG Greenpeace, réputée pour son intransigeance en matière environnementale, a souligné les efforts de Google sur la baisse de son empreinte énergétique. Dès 2012, l’organisation écologiste soulignait les efforts de Google en matière de transparence. Par ailleurs, Greenpeace publie tous les ans un rapport sur les politiques des principales firmes du secteur technologique pour limiter l’impact des data centers sur l’environnement. En matière d’énergies renouvelables, Google avait obtenu la meilleure note, un A, comme l’indique le tableau ci-dessous.

google energie renouvelable

Lire la suite 

Source: La Tribune

Partager.

Répondre