Les élections municipales 2017 marqueront un tournant

0

Réunis vendredi dernier à Salaberry-de-Valleyfield pour leur rencontre annuelle en région, les membres du conseil d’administration de l’Union des municipalités du Québec (UMQ) ont discuté de plusieurs dossiers importants concernant le développement économique et durable des régions. Les échanges ont porté notamment sur le Plan économique des régions de l’UMQ, les sites de forage et le « Vivre ensemble ».

« La période électorale municipale commence aujourd’hui. J’en profite pour souhaiter à toutes les candidates et à tous les candidats une campagne électorale constructive et positive. Il s’agit d’une toute nouvelle ère qui s’amorce; celle des gouvernements de proximité, » a déclaré le président de l’UMQ et maire de Sherbrooke, monsieur Bernard Sévigny.

Comité stratégique sur le plan économique des régions

Poursuivant le plan d’action en matière de développement économique de son président, l’UMQ annonce la mise en place d’un comité stratégique pour l’élaboration de son Plan économique des régions. Toutes les régions du Québec seront engagées dans la réflexion qui s’échelonnera au cours des prochains mois pour culminer aux assises annuelles de l’UMQ, en mai prochain à Gatineau.

Sites de forage

Quatre règlements ont été publiés cette semaine dans la Gazette officielle par le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, monsieur Pierre Arcand, concernant les distances séparatrices minimales des sites de forage. L’UMQ s’explique mal cette publication en pleine période électorale municipale, d’autant plus que les règlements présentent des normes de protection en deçà des attentes du milieu municipal. En effet, les municipalités souhaitent des normes plus contraignantes afin de bien protéger leurs sources d’eau potable et leurs milieux de vie. En tout respect pour la démocratie municipale, l’UMQ demande au ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles de retirer ces règlements.

Orientations sur le « vivre-ensemble »

En matière de relations entre les citoyens, les actuelles priorités des parlementaires ne correspondent pas à celles des municipalités, qui veulent parler d’intégration des immigrants, de relève et de main-d’œuvre. L’UMQ met en place un comité de travail sur le Vivre ensemble avec des membres de ses cinq caucus d’affinité, représentant les municipalités de toutes les tailles dans toutes les régions du Québec.

Source : Union des Municipalités du Québec 

 

Partager.

Répondre