Obsolescence programmée : la Californie veut changer la fabrication des produits électroniques et d’objets connectés

0

La Californie s’apprête à voter le Right To Repar Act, une loi anti obsolescence programmée déjà appliquée dans 17 états américains. Les cibles ? Les fabricants de produits électroniques et d’objets connectés. 

L’obsolescence programmée est un véritable cancer pour les consommateurs. C’est en tout cas ce que pensent de nombreuses associations californiennes et d’autres États qui ont convaincu Susan Eggman une élue démocrate de la Californian State Assembly. La femme politique a annoncé qu’elle présentera devant l’Assemblée le Right To Repair Act, une loi déjà appliquée dans 17 états américains afin de faciliter la réparation des produits électroniques, dont les objets connectés.

À ce sujet, Motherboard cite Susan Eggman qui déclare :

« Le Right To Repair Act donnera la liberté aux consommateurs de faire réparer leurs produits électroniques et leurs appareils par un magasin spécialisé ou un fournisseur de services de leur choix, une pratique qui était prise pour acquise une génération en arrière, mais qui est en train de se raréfier dans un monde d’obsolescence programmée ».

Il s’agit à la fois de permettre aux citoyens de réparer leurs produits et ainsi de les utiliser plus longuement, mais aussi de réduire le nombre de déchets électroniques rejetés par les foyers. Selon l’association Californians Against Waste, les États-Unis rejettent 6 millions de tonnes de composants électroniques chaque année.

Lire la suite

Source : Digital, Auteur : Gaetan R

Crédit Photo: Chris Ried sur Unsplash

 

Partager.

Répondre