L’administration Trump s’attaque à la loi protégeant les espèces menacées

0

L’administration Trump a proposé jeudi [dernier]  une série de modifications substantielles à l’Endangered Species Act, une loi fédérale qui protège depuis 1973 de nombreuses espèces menacées sur le sol américain, provoquant l’inquiétude des défenseurs de l’environnement.

L’Endangered Species Act fait figure de référence, sur le plan mondial, en matière de protection de l’environnement. Adoptée il y a 45 ans sous la présidence de Richard Nixon, cette loi a contribué depuis à sauver des dizaines d’espèces menacées d’extinction, comme le pygargue à tête blanche — le fameux « bald eagle », emblème des Etats-Unis –, le lamantin, la baleine à bosse ou l’alligator américain.

Parmi les modifications proposées jeudi par les départements de l’Intérieur (DOI) et du Commerce: la suppression d’une phrase visant à ce que les décisions prises pour la protection des animaux soient dissociées de leurs répercussions économiques.

Une autre retouche potentielle supprimerait une clause accordant automatiquement la même protection aux espèces dites « menacées » – amenées à être en danger d’extinction dans un futur proche– qu’aux espèces « en danger d’extinction » immédiat.

Lire la suite

Lire aussi: Trump s’attaque à deux régions protégées de l’Utah

Source : AFP sur Géo

Crédit photo : Ryan Nordsven/USFWS sur Flickr (loup rouge)

Partager.

Répondre